Envie de participer ?
1er Tour Interclub: l'Olympic 4éme!
Ce premier tour interclubs , disputé à Cognac le week-end dernier laissera un petit goût d 'amertume à tous après la série noire essuyée. Ludo et Thomas Giraudeau indisponibles au dernier moment sur blessure, la série s'allongeait avec la disqualification de Thomas Valentin sur 400m pour un faux-départ pour le moins douteux et la disqualification du relais 4x100 des filles. Malgré ces handicaps, tous nos athlètes ont montré que l'équipe était solide et motivée. Les 16 filles ont été remarquables malgré l'impossibilité de couvrir tout le programme (7 épreuves non disputées) et avec un niveau de performances de qualité dont plusieurs au meilleur niveau interrégional, elles réalisent 14.742 points et auraient dû être à plus de 15300pts sans ce fâcheux relais. Les 20 garçons ont joué la cohésion, ne laissant que 4 épreuves non disputées dans le programme et malgré les points perdus sur 400haies (-600) sur le 800m (-600) et sur le 400m (-700 au minimum), ils dépassent les 15.000 points après correction du chrono du 4x400 où ils réalisent 3'43". Le classement final est révélateur. Le Cognac AC , descendu de Nationale en 2011 remporte ce premier tour avec 38239pts et songe déjà à remonter. Le second, l' US Saintes A explose son total de 2011 (moins de 27.000Pts) avec 31461 points. Le Grand Angoulême le talonne à 17 points. L'Olympic Pontois, malgré ces coups du sort accroche largement cette quatrième place avec un total corrigé de 29.800pts et ce, malgré plus de 2000 points dehors. Aigrefeuille,(26489pts), Montmoreau (25182pts) et l'HSA (23210pts) complètent ce classement des qualifiés de la poule sud pour la finale Excellence. Dans la poule Nord, le Sèvre Bocage l'emporte très largement avec 32226points et sera l'autre adversaire de nos athlètes. La finale du 20 Mai à Saintes sera donc très indécise pour le podium puisque notre potentiel se situe aux alentours des 32.000points. La motivation sera là, les athlètes fragilisés seront réparés et les séries noires ne sont pas éternelles. Alors, rêvons!

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.